Kin-Ball

C’est quoi ?

Le Kin-Ball est un sport collectif d’origine québécoise qui se joue avec 3 équipes (bleu, gris, noir) de 4 joueurs. L’objectif est de servir un ballon de 1,22 mètres de diamètre et pesant à peine un kilo, de façon à ce que l’équipe adverse ne puisse le réceptionner avant qu’il ne touche le sol. Les phases de jeu se déroulent toujours de la même façon: l'équipe qui frappe le ballon doit annoncer la couleur d'une des deux autres équipes. L'équipe ainsi appelée doit parvenir à attraper le ballon avant qu'il ne tombe au sol. Par exemple, si l'équipe noire est au service, elle appelle une des deux autres équipes, la grise par exemple. Cette équipe grise doit dès lors courir vers le ballon et le rattraper avant sa chute au sol. Si c'est le cas, c'est au tour des gris de servir et le jeu continue. Lorsqu’une faute est commise, les deux autres équipes marquent chacune un point. Dans le cas contraire, la dynamique du jeu se poursuit et l’équipe ayant réceptionné le ballon le ressert en veillant à appeler une des deux autres équipes. La durée d’une partie varie, selon les catégories, de 3 périodes de 7 minutes pour les plus jeunes joueurs à 3 périodes de 15 minutes pour la catégorie Mixte. Les matches des catégories élites se déroulent en trois périodes gagnantes de 12 points chacune que ce soit chez les cadets, scolaires, dames et hommes. Ce sport est accessible à tous et les règles simplifiées sont très faciles à appréhender. Le joueur expérimenté développe des qualités physiques, techniques et tactiques. Le Kin-Ball est aussi particulièrement apprécié pour les valeurs qu’il véhicule: la coopération, le respect et le succès. Coopération: à chaque lancer, le KIN-BALL sollicite l’ensemble de l’équipe et non pas un seul joueur individuellement. Respect: tout manque de respect envers les joueurs, ses coéquipiers, les officiels, les entraineurs, les organisateurs et le public se verra sanctionné par la perte de points de fair-play. Succès: chaque joueur est important, quelle que soit son expérience, le joueur contribue au succès de son équipe.

Charte d’esprit sportif

Parents, entraineurs, athlètes, tous les participants sont invités à faire preuve d’esprit sportif en appliquant les articles de la charte d’esprit sportif. Faire preuve d’esprit sportif, c’est :
  1. Observer strictement tous les règlements : ne jamais chercher à commettre délibérément une faute;
  2. Respecter l’officiel. La présence d’officiels ou d’arbitres s’avère essentielle à la tenue de toute compétition. Ils méritent entièrement le respect de tous;
  3. Accepter toutes les décisions de l’arbitre sans jamais mettre en doute son intégrité;
  4. Reconnaitre dignement la défaite sans vouloir s’en prendre aux adversaires;
  5. Accepter la victoire avec modestie et sans ridiculiser son adversaire;
  6. Reconnaitre les bons coups, les bonnes performances de l’adversaire;
  7. Refuser de gagner par des moyens illégaux et par la tricherie;
  8. Vouloir se mesurer à un opposant dans l’équité. Compter sur son seul talent et ses habiletés pour tenter d’obtenir la victoire;
  9. Encourager ses coéquipiers autant suite à une erreur qu’à une bonne performance;
  10. Garder sa dignité en toute circonstance. Démontrer que l’on est maitre de soi. Refuser que la violence physique ou verbale prenne le dessus.

Règles de base

  • Terrain: En général, le sport se pratique dans une salle de gymnase. En compétition, la dimension règlementaire du terrain est de 21,4 m sur 21,4 m.
  • Mise au jeu: Le lancer du début de la partie ou de la période doit s'effectuer du point central du gymnase. La partie débute par deux petits coups de sifflet consécutifs effectués par l’arbitre. Pour qu'un lancer soit accepté, les quatre joueurs de la cellule en jeu doivent avoir un contact corporel avec le ballon au moment de la frappe du ballon.
  • Appellation: les lancers doivent être précédés du mot "Omnikin", suivi de la couleur de l'équipe qui doit attraper le ballon. On ne peut appeler l’équipe qui a le moins de points.
  • Distance minimale: Le ballon doit parcourir au minimum six pieds (1,83 mètres) entre le point de départ du ballon et l'endroit où il touche le sol.
  • Trajectoire du ballon: Lors d'un lancer, une partie de la trajectoire du ballon doit être horizontale ou en pente ascendante.
  • Pointage: Lorsqu'une faute est commise lors du lancer ou de la réception, les équipes non fautives marquent chacune un point. L'équipe totalisant le plus de point à la fin de la partie est déclarée gagnante.
Pour en savoir plus vous pouvez cliquer ici pour voir le règlement officiel de la Fédération Francophone Belge de Kin-Ball.